Chêne doré

L’espèce la plus commune parmi les arbustes de moyenne ou haute altitude est le chêne doré (Quercus alnifolia), une espèce endémique qui forme des forêts pures ou pousse près des pins.

L’arbuste est une catégorie de plantes qui n’ont pas de tronc central, leur hauteur ne dépasse habituellement pas 3 mètres et leurs branches se ramifie au-dessus du niveau du sol. Les tiges des arbustes sont fortement ramifiées et prennent ainsi leur forme caractéristique. Les arbustes ne peuvent être définis que morphologiquement. Basés sur l’évolution, la classification et la systématisation, ils ne constituent pas un ensemble unique et sont classés dans des groupes complètement différents. Les arbrisseaux, avec une hauteur de jusqu’à six mètres, sont classés morphologiquement entre les arbres et les arbustes. Généralement, l’arbuste a une durée de vie plus courte que l’arbre et sa tige est plus petite et plus ligneuse.

Les arbustes développent rapidement un système racinaire profond et ramifié afin de mieux profiter de l’humidité des racines. Enfin, les arbustes sécrètent des substances toxiques pour les plantes concurrentes, telles que les herbes, inhibant ainsi leur croissance. La pérennité des arbustes économise de nutriments en augmentant considérablement leur cycle de vie. Les arbustes sont un concurrent difficile pour toutes les autres espèces végétales, et seuls les feux et l’intervention humaine peuvent empêcher leur croissance effrénée.

Lieu

Flore - Faune

Font Resize
image-footer