Genévrier

Les forêts de type maquis dominent les plus basses altitudes, où l’une des espèces prédominantes est le genévrier de Phénicie (Juniperus phoenicea). Il se trouve dans la région de Troodos, où il ne pousse qu’à partir de 1000 mètres jusqu’à 1950 mètres d’altitude (Prodromos, Kryos Potamos, Chionistra, Almyrolibados, Kanounes et ailleurs).

Le genre comprend environ 60 espèces, qui se trouvent surtout dans les régions tempérées de l’hémisphère nord. Il s’agit d’un arbre à feuilles persistantes d’une longévité supérieure à 1500 ans, qui peut atteindre généralement 3 à 5 mètres de haut à Chypre, mais parfois jusqu’à 20 mètres de haut. À l’origine sa couronne est souvent conique, mais plus tard elle devient arrondie et irrégulière. Son écorce est grise et se détache en lanières, tandis que son bois est très dur, compact, odorant et résistant aux insectes et aux champignons. Ses fleurs sont unisexuées. Ses cônes mâles sont petits, ovoïdes, jaune-brun, tandis que les cônes femelles se trouvent à l’aisselle des feuilles axillaires et sont de couleur noir ou violet. Il fleurit de décembre à juin. Il s’agit principalement d’une plante dioïque, c’est-à-dire dans la nature il y a des plantes mâles et femelles, tandis qu’il y a quelques plantes monoïques qui portent à la fois des fleurs mâles et des fleurs femelles.

Le genévrier peut être également utilisé comme plante d’ornement. Son bois peut être utilisé dans la construction traditionnelle et la fabrication de meubles et de petites œuvres d’art, tandis qu’en raison de sa résistance, son parfum et surtout grâce aux couleurs attrayantes du duramen (couleur rougeâtre vif) il est d’une qualité excellente et très demandé dans la sculpture. Enfin, il est très bon comme bois de chauffage et comme répulsif contre les mites dans la maison.

 

Lieu

Flore - Faune

Font Resize
image-footer