Mémorial du 256e bataillon d’infanterie

Après l’invasion turque, le 256e bataillon avait son siège à Evrychou. Les gardes nationaux de tous les coins de Chypre y servaient et il a joué un rôle décisif dans les fronts principaux des batailles.

Le 6 août, et alors que l’armistice avait été signé, les soldats du bataillon se sont retrouvés piégés dans la région entre Lapithos et Karavas par la 39e division turque et ils ont été attaqués.

Les quelques soldats ont résisté avec leurs maigres moyens, causant de lourdes pertes à l’ennemi. Peu avant midi, ils ont reçu l’ordre de se retirer et de s’installer sur la ligne Vassileia – Vavyllas. Cependant, les Turcs avaient réussi à débarquer dans la région d’Airkotissa à Lapithos et, après qu’ils s’étaient déjà cachés dans les roseaux qui existaient dans la région, ils se sont mis en embuscade pour capturer les soldats du 256e bataillon qui étaient en retraite. Le bilan était lourd : 58 soldats morts ou disparus.

A l’initiative des officiers et des soldats survivants du bataillon et avec la contribution du Conseil minicipal d’Evrychou, un mémorial a été créé pour rappeler éternellement leur sacrifice. Les noms des 58 soldats morts figurent sur la plaque commémorative du mémorial.

Lieu

Monuments

Font Resize
image-footer