Monument aux morts

Le monument aux morts de Linou a été érigé en l’honneur des héros tombés lors de la lutte anticoloniale de 1955-56, Georgios Antoniou et Andreas Zakou. Le monument est composé de bustes en bronze des héros sur des bases en marbre. Georgios Antoniou est né en 1924 à Flassou. Il s’est initié à EOKA en tant que motivé par son amour pour sa patrie et sa foi dans les valeurs suprêmes. Comme l’a dit Efthymiadis, Georgios Antoniou, « ne pouvait pas manquer de participer à la lutte de 1964 », soulignant de cette manière sa combativité. Le 19 mars 1964, Georgios Antoniou a été blessé mortellement par des balles turques.

Andreas Zakos est né le 12 novembre 1931 à Linou et, plus tard, il s’est initié à l’Organisation nationale des combattants chypriotes (EOKA). Il a entrepris la préparation de cachettes dans la région de Lefka Pyrgos, ainsi que d’attirer de nouveaux membres à l’Organisation. En début, il a entrepris la préparation de repaires dans la région de Lefka-Pyrgos, ainsi que le recrutement de nouveaux membres à l’Organisation. Plus tard, il a rejoint le groupe de partisans de Galini et, suite à un mandat du chef de l’Organisation, il a entrepris « l’identification de cibles pour de futures attaques et sabotages ». Andreas Zakos a été arrêté lors de l’attaque de « Mersinaki », une région proche de l’ancien site de Soles, avant d’être conduit avec son compagnon, Charilaos Michael, à la prison centrale de Nicosie. Le 9 août 1956, Andreas Zakos a été pendu avec ses compagnons, Charilaos Michael et Iakovos Patatsos.

Chaque mois de mai, les communautés de Linou et de Flassou célèbrent une messe anniversaire annuelle commune en hommage à leurs combattants, Andreas Zakos et Georgios Antoniou.

Lieu

Monuments

Font Resize
image-footer