« Moulin à eau du Coin »

Les eaux abondantes des rivières Karkotis et Garillis de Kakopetria ont donné l’impulsion nécessaire pour la construction de moulins à eau. Le « Moulin du Coin » était l’un d’entre eux. Il a été construit au-dessus de la route principale, sur la rive gauche de la rivière Saint Nicolas – un affluent de Karkotis – et il broyait le blé et l’orge pour en faire de la farine.

Il a été construit en 1754 par un diacre du monastère Saint Nicolas. Les témoignages concordent sur le fait que le moulin appartenait à l’origine à l’Archevêché et qu’elle est ensuite passée entre les mains d’autres propriétaires. Selon un témoignage, il a été acheté par l’Archevêché pour un prix de trois cents livres, alors que, selon un autre témoignage, il a été acheté par cinq personnes pour un prix de deux cent cinquante livres. Le moulin était si populaire à l’époque que les agriculteurs avaient dû attendre cinq jours pour broyer leurs grains.

Le moulin a fonctionné jusqu’en 1950. Il a été restauré en 1980 et aujourd’hui c’est un point d’intérêt pour la région et une attraction touristique pour les visiteurs.

Le moulin se compose d’un énorme entonnoir carré tout en bois qui se rétrécit vers le bas. À l’intérieur de l’entonnoir, ils jetaient des céréales, du blé et de l’orge et, à partir de là, ils étaient versés au milieu des deux meules. Selon le levier placé sur chaque meule, les céréales étaient parfois broyées en poudre très-fine et parfois en gros.

Lieu

Monuments

Font Resize
image-footer