« Petra tou Androgynou » (« Pierre du Couple »)

Une grande pierre, connue sous le nom de « Petra tou Androgynou » (« Pierre du Couple »), se dresse à l’entrée du vieux quartier de Kakopetria, près de la route qui monte vers l’église de la Transfiguration-du-Sauveur.

Selon la tradition, chaque couple nouvellement marié devait se promener autour d’elle, s’asseoir dessus et, de là, souhaiter « se fixer et devenir comme la pierre ».

Malheureusement, cette pierre est aussi identifiée à l’histoire tragique d’un couple qui, suivant la tradition, a atteint la pierre, mais la pierre est tombée et a tué le jeune couple.

Les habitants ont appelé cette pierre, « la pierre du couple », sur le souvenir du couple qui est mort pour rien. La légende de la « pierre du couple » et le sanctuaire qui a été trouvé dans la région des « Ailades » relient Kakopetria au culte de la déesse chypriote Aphrodite.

Selon la tradition, Kakopetria doit son nom à l’histoire malheureuse du couple nouvellement marié mentionné ci-dessus. À la suite de l’histoire tragique du couple, les villageois ont décrit la pierre comme « mauvaise » et ils l’ont donc appelée « kakopetra » (« mauvaise pierre »). En raison de cette histoire, toujours selon une version de la tradition, le village a été nommé « Kakopetria ».

Lieu

Monuments

Font Resize
image-footer