« Petra tou Androgynou » (« Pierre du Couple »)

Une grande pierre, connue sous le nom de « Petra tou Androgynou » (« Pierre du Couple »), se dresse à l’entrée du vieux quartier de Kakopetria, près de la route qui monte vers l’église de la Transfiguration-du-Sauveur.

Selon la tradition, chaque couple nouvellement marié devait se promener autour d’elle, s’asseoir dessus et, de là, souhaiter « se fixer et devenir comme la pierre ».

Malheureusement, cette pierre est aussi identifiée à l’histoire tragique d’un couple qui, suivant la tradition, a atteint la pierre, mais la pierre est tombée et a tué le jeune couple.

Les habitants ont appelé cette pierre, « la pierre du couple », sur le souvenir du couple qui est mort pour rien. La légende de la « pierre du couple » et le sanctuaire qui a été trouvé dans la région des « Ailades » relient Kakopetria au culte de la déesse chypriote Aphrodite.

Selon la tradition, Kakopetria doit son nom à l’histoire malheureuse du couple nouvellement marié mentionné ci-dessus. À la suite de l’histoire tragique du couple, les villageois ont décrit la pierre comme “mauvaise” et ils l’ont donc appelée “kakopetra” (« mauvaise pierre »). En raison de cette histoire, toujours selon une version de la tradition, le village a été nommé « Kakopetria ».

Lieu

Monuments

Font Resize
image-footer