Statue de Panagiotis Toumazou

La statue du combattant Panagiotis Toumazou, qui a participé à la Guerre d’indépendance (1955-1959), est située dans la région de Saranta-Mili sur la route de Kakopetria-Troodos, près de son lieu de sacrifice et est entièrement faite de bronze. La cérémonie de dévoilement du monument a été réalisée le 23 juin 1993 par l’ancien ministre de l’Agriculture et des Ressources naturelles Georgios Petridis.

Panagiotis Toumazos a été tué lors de la Guerre d’indépendance (1955-1959) contre le colonialisme anglais. Il a participé à la distribution des tracts et l’inscription des slogans sur les murs. Sa passion pour l’indépendance l’a amené à participer à des unités de choc et à des embuscades. Au cours de l’hiver 1955, Panagiotis Toumazou a joué un rôle important dans le succès d’une opération de plastiquage d’un véhicule de l’armée anglaise. Ainsi, en décembre 1955, Panagiotis Toumazou, avec l’aide de ses compagnons, a perpétré un attentat à la bombe contre un véhicule militaire. À la suite d’un mandat de l’Organisation nationale des combattants chypriotes (EOKA), il a participé à une attaque contre un espion turc. Son prochain mouvement était son admission à un groupe de partisans à Solea qui avait le pseudonyme « Onissilos ». Panagiotis Toumazos est mort après avoir reçu une balle dans la tête alors qu’il essayait d’activer une mine afin d’arrêter un convoi de véhicules militaires anglais et puis il s’est levé pour s’attaquer avec une grenade.

Lieu

Monuments

Font Resize
image-footer