Vestiges de l’Église Saint Epifanios

Saint Epifanios est une communauté actuellement inhabitée. Selon les données du recensement de la population de 1960, cette année-là il y avait 117 communautés purement musulmanes en Chypre, parmi lesquelles Saint Epifanios de Solea. Bien sûr, cela ne signifie pas que le village a toujours été musulman. Des preuves historiques suffisantes indiquent le passé chrétien du village. Une caractéristique qui marque ces témoignages est le village Saint Epifanios portant le nom du Saint. Pendant le XVIIe et le XVIIIe siècle, l’oppression extrêmement dure de la population par l’occupation turque a conduit certains paysans pauvres à se convertir à l’Islam et les Chypriotes grecs à devenir des Chypriotes turcs. Le drogman de Chypre Fragoulis, rejeton d’une famille franque hellénisée, a joué un rôle important dans ce processus. Les musulmans riches de Lefka, des spahis et des fermiers, employaient beaucoup de chrétiens de la région et bien sûr les affectaient. De temps en temps, il y avait aussi de puissants muftis qui travaillaient systématiquement pour l’islamisation des chrétiens. Par conséquent, le village de Saint Epifanios a changé complètement de foi. Ses habitants chrétiens se sont convertis à l’Islam et en 1975 ils ont déménagé dans les zones occupées.

Il est très probable que le village tire son nom du temple qui y existait, dont nous retrouvons aujourd’hui les vestiges. En effet, les habitants du village voisin de Flassou appellent le temple « palioklisia » (vieille église).

Lieu

Temples

Font Resize
image-footer